Peut-on manger du yaourt enceinte? Voici les avantages et comment le choisir

Manger du yaourt enceinte peut et doit être fait, car c’est un en-cas peu calorique, donc sain, mais en même temps savoureux. En général, l'ensemble du régime alimentaire au cours des 9 mois précédant l'accouchement sera revu et corrigé même avec l'aide d'un nutritionniste, afin de garantir un apport correct de tous les macronutriments. Avant de continuer à lire, regardez la vidéo ci-dessous avec les aliments à surveiller pendant la grossesse.

Calories, valeurs nutritionnelles et bienfaits du yaourt pendant la grossesse

Le yaourt est un aliment à la consistance crémeuse et au goût légèrement acide, il dérive du lait et subit un processus de fermentation qui le fait devenir tel que nous le connaissons. Un yaourt entier nature contient environ 66 kcal, mais il existe aussi des versions "maigres" avec un apport calorique d'environ 36 kcal. Source nutritionnelle de protéines, de vitamines et de minéraux spécifiques, le yaourt est recommandé dans le cadre de tout régime, même pour les intolérantes ou pendant la gestation.
Manger du yaourt pendant la grossesse est fortement recommandé, car il peut avoir de multiples avantages pour la mère et le bébé. C'est un probiotique naturel, riche en elcium, phosphore, sodium, potassium, protéines, vitamines ; voici tous les avantages.

  • Favorise la régularité intestinale, utile pour lutter contre la constipation ou les hémorroïdes typiques des femmes enceintes
  • Aide à la formation des os du bébé grâce au calcium et aux vitamines B et K
  • Elle affecte le bien-être et la régularité du sommeil.

Voir également

Philadelphie enceinte : peut-on manger enceinte ?

26 semaines de grossesse : voilà ce qui arrive à maman et bébé

A-t-on la possibilité de manger de la glace enceinte ou mieux pour l'éviter?

© GettyImages

Yaourt pendant la grossesse : voici pourquoi vous devriez le manger

Une bonne nutrition est toujours une source de préoccupation pour les femmes enceintes, qui se demandent souvent quels aliments éviter pendant la grossesse et lesquels sont autorisés.
Nous tenons à vous rassurer tout de suite, car le yaourt est l'un des aliments que vous pouvez consommer sans problème, particulièrement apprécié comme collation l'après-midi avec des fruits, ou comme petit-déjeuner copieux avec du muesli.

Bien qu'il existe de nombreux aliments interdits pendant la grossesse et qu'ils puissent constituer un danger pour la santé des femmes et des enfants, le yaourt n'en fait pas partie. Manger du yaourt ne peut pas nuire à la santé du fœtus d'autant plus que le produit est soumis à des traitements particuliers : il contient des ferments lactiques et des bactéries utiles pour réguler l'activité intestinale, donc pour les femmes enceintes qui doivent lutter contre la constipation de grossesse c'est aussi un allié précieux.

En général, la consommation de produits laitiers pendant la grossesse est toujours recommandée car ils sont utiles pour l'apport de protéines et de calcium. Il est évident qu'il faut choisir en connaissance de cause car de nombreux produits laitiers sur le marché subissent un processus de pasteurisation qui élimine les agents pathogènes, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Un exemple frappant de ce qui vient d'être décrit est le lait : celui dans le carton que nous achetons au supermarché peut être considéré comme sûr car il est pasteurisé et soumis à des contrôles de sécurité stricts. On ne peut pas en dire autant du lait cru, comme celui acheté à la ferme ou fraîchement trait, qui n'est pas recommandé pendant la grossesse.

© GettyImages

Comment choisir le yaourt pendant la grossesse

Le yaourt au lait pasteurisé est le meilleur choix pour les femmes enceintes. Le lait utilisé, en effet, est porté à très haute température afin d'éliminer tous les agents pathogènes. Le yaourt entier est également un bon choix : il ne contient aucun additif et possède une faible teneur en matières grasses.
Les autres types de yogourt recommandés sont les yogourts biologiques et aux fruits, mais sans édulcorants artificiels. Tous les types susmentionnés sont d'excellentes collations l'après-midi en été comme en hiver.
Et le yaourt grec ? Il peut être consommé en toute sécurité pendant la grossesse et pendant l'allaitement. Contient de nombreux nutriments tels que la vitamine C, la vitamine B12, le fer, les protéines, le sodium, le calcium.

Types de yaourts déconseillés ou à éviter

Certes, le yaourt non pasteurisé, surtout le yaourt maison, est à éviter si vous savez que vous êtes enceinte. En effet, les machines pour la production domestique de yaourt ne pasteurisent pas le lait et n'éliminent pas les bactéries dangereuses pour le développement du fœtus.
De plus, selon certaines études, le yaourt allégé est également à éviter car il est souvent ajouté avec des colorants et des sucres pas du tout sains pour compenser le faible taux de graisse.

© GettyImages

Alternatives au yaourt pour les mères intolérantes

Les yaourts classiques sont fabriqués à partir de lait de vache, riche en protéines, qui une fois bu, coagule dans l'intestin en formant des grumeaux de taille moyenne.
Certaines personnes n'ont pas les enzymes nécessaires pour décomposer ces grumeaux, elles ont donc du mal à digérer et manifestent une réelle intolérance au lait et au lactose. Heureusement, les mères qui connaissent ce problème peuvent se mettre à l'abri en choisissant des yaourts sans lactose, des yaourts au soja ou des yaourts au lait de chèvre.

Yaourt pendant la grossesse et toxoplasmose : sont-ils liés ?

La toxoplasmose est une infection très dangereuse et redoutée par les femmes enceintes. Elle est déclenchée par une bactérie présente dans les fruits et légumes crus non lavés ou dans la viande. On peut en déduire qu'il n'y a aucun lien entre le yaourt pendant la grossesse et la toxoplasmose.

Mots Clés:  Nouvelles - Cosips Mode De Vie Vieux Luxe