Comment faire pousser des orchidées : un guide simple et efficace

Il n'y a rien de mieux que de décorer votre maison avec des plantes et, parmi les plus populaires en ce sens, les orchidées se démarquent sans aucun doute.Avec ses fleurs aux formes incomparables, ses couleurs vives mais délicates et ses feuilles luxuriantes, l'orchidée se prête parfaitement aux salons et aux chambres, donnant cette touche de classe et de raffinement qui ne cesse d'enchanter. De plus, sa culture n'est pas réservée qu'aux jardiniers à la main verte : faire pousser cette plante à la maison est plus facile qu'on ne le pense.

Alors, aujourd'hui nous allons découvrir comment faire pousser des orchidées, quelles sont leurs caractéristiques et nous vous donnerons quelques conseils pour les garder en bonne santé et mieux en prendre soin !

Principales caractéristiques des orchidées

Avant de choisir et d'acheter une orchidée, il est bon de connaître les caractéristiques générales de ce type de plante.Tout d'abord, il existe de nombreuses variétés de différentes régions du monde, notamment d'Asie, de pays comme la Thaïlande, l'Indonésie et le Indes. A ce jour, l'espèce la plus vendue présente dans la plupart des cas sur le marché est le Phalaenopsis, qui vient de la région entre l'Indonésie et les Philippines. Comme vous pouvez le deviner, ces plantes sont nées dans un climat tropical et sont donc habituées à une forte taux d'humidité, avec des températures moyennes-élevées et des eaux de pluie presque constantes.

Au fil des ans, l'orchidée est devenue l'une des espèces florales les plus appréciées grâce à sa conformation unique et spéciale, avec ses feuilles - allant d'un minimum de deux à un maximum de cinq ou six - vert foncé contrastant fortement avec la tige et la couleur de sa fleur.Cette dernière peut être de multiples nuances : du blanc au rose clair, du violet au jaune intense avec des nuances de rose vers le centre. Tout cela a rendu les orchidées populaires dans le monde entier, mais leur élégance ne doit pas être confondue avec la délicatesse : la culture de cette plante peut être plus facile que prévu.

Voir également

Comment nettoyer et désinfecter la douche de manière simple et naturelle

Zéro déchet : un guide des produits pour vivre sans produire de déchets

Comment nettoyer le fer : des remèdes naturels et infaillibles pour éliminer tout

© Getty Images

Où faire pousser des orchidées

Comme nous l'avons déjà mentionné, il existe de nombreuses variétés d'orchidées et aujourd'hui nous allons particulièrement considérer Phalaenopsis, que l'on trouve dans la plupart des magasins. Cette plante est généralement cultivée en pot : tous types de contenants peuvent être utilisés, des classiques en terre cuite aux plastiques en passant par ceux en tissu. La matière du pot d'orchidée est indifférente, mais les experts recommandent de privilégier les pots en verre transparent ou même en plastique, car ils permettent aux racines de prendre la lumière et de se développer au mieux.En fait, les racines des orchidées remplissent une fonction similaire à celle de leurs feuilles. , soit ils contribuent au processus de photosynthèse de la chlorophylle.

La plupart des orchidées préfèrent la culture au contact de l'air plutôt que du sol. En effet, leurs racines sont recouvertes d'une couche blanche, ce qui permet à la plante d'absorber l'eau dont elle a besoin.Pour le choix du sol, un type de substrat adapté à cette plante est disponible dans le commerce avec à l'intérieur de l'écorce de pin, des morceaux de polystyrène et boules de liège, de charbon de bois et d'argile.

© Getty Images

L'éclairage idéal et la bonne température

Compte tenu de son origine tropicale, l'orchidée n'est pas une espèce florale résistante au froid et à la vie en extérieur tout au long de l'année, une culture en milieu familial est donc recommandée. Son climat idéal est d'environ 17-25 degrés, même si, avec la bonne quantité d'eau et le bon niveau de ventilation, il peut survivre et être en bonne santé même au-delà des degrés 30. Lorsque les orchidées sont cultivées dans des zones trop froides, des taches sombres commencent apparaître sur les feuilles et les fleurs, entraînant la détérioration de la plante.

Tout cela montre clairement à quel point il est important de choisir le bon endroit pour placer votre vase. Les conditions de vie de cette espèce comportent deux précautions importantes : ne jamais exposer une orchidée aux courants d'air et, de la même manière, à la lumière directe du soleil. En effet, cette plante a besoin de lumière mais filtrée par un rideau ou un autre type de protection : en été, les rayons du soleil pourraient brûler ses feuilles, tandis qu'en hiver l'absence de lumière bloquerait sa croissance et sa floraison.

© Getty Images

Quand arroser l'orchidée

Comme pour toutes les plantes - y compris les succulentes -, l'eau et sa bonne administration sont également essentielles pour la culture des orchidées. En général, le sol pour orchidées doit toujours être humide et drainé, en limitant l'arrosage uniquement lorsque cela est nécessaire. En effet, s'il est mouillé trop souvent, il y a un risque de créer une stagnation à l'intérieur du pot qui fait pourrir les racines de la plante.

En été ou pendant la saison hivernale lorsque le chauffage domestique est allumé, l'orchidée doit être baignée régulièrement, voire 3 ou 4 fois par semaine, en s'assurant toujours au préalable des conditions du sol. Au printemps et en automne, cependant, la quantité d'eau doit être réduite à une ou deux fois par semaine.Le meilleur moment de la journée pour arroser l'orchidée est tôt le matin afin que l'eau ait suffisamment de temps pour s'évaporer pendant la journée en évitant les risque de stagnation.

© Getty Images

La période de floraison

Cependant, l'absence de fleurs n'est pas toujours synonyme de mauvaise santé des orchidées.Comme pour la plupart des plantes, celle-ci a également une période de floraison limitée qui varie en fonction du pays dans lequel elle se trouve. En Italie, normalement, la saison hivernale est celle où Phalaenopsis et autres se reposent, puis refleurissent avec des températures extérieures plus douces, au début ou au milieu du printemps.

Maladies et ravageurs des orchidées

Il est possible de voir quand les orchidées tombent malades car elles montrent des signes extérieurs évidents. Parmi les causes les plus fréquentes, c'est l'éclairage incorrect, qui peut être soit excessif avec les rayons du soleil dirigés sur la plante, soit trop rare et qui empêche donc la floraison et la croissance des feuilles. De la même manière, il doit être pris en tenant compte de l'humidité du substrat et du milieu environnant : pour ses conditions de vie idéales, une orchidée aurait besoin d'un taux d'humidité élevé, de l'ordre de 70 %. Une technique très simple pour assurer la bonne humidité est de placer son vase à l'intérieur d'un autre récipient plus grand, au fond duquel il faut déposer de l'argile expansée et de l'eau.

Passons plutôt aux parasites qui affectent le plus ces plantes, il y a les cochenilles, l'un des types d'insectes les plus nuisibles pour les espèces florales domestiques et au-delà.Pour les éliminer, vous pouvez passer un coton-tige imbibé d'alcool sur les feuilles. . , tige et fleur de la plante. D'autres parasites qui peuvent causer des dommages à la plante sont les acariens et l'araignée rouge.

Comment faire pousser des orchidées

Mots Clés:  Femmes D'Aujourd'Hui Parentalité Mariage