Comment arrêter de trop manger : 8 conseils contre la faim nerveuse

Comment arrêter de trop manger, surtout en cas de faim nerveuse ou d'ennui ? Manger trop n'est certes pas sain : votre poids en est affecté, mais surtout votre santé ! L'hyperphagie boulimique est un problème qui ne doit pas être négligé pour le bien de votre corps, et souvent, le simple fait de s'en tenir à un régime super restrictif n'aide pas à le résoudre. Voici 8 conseils simples (mais très efficaces) pour arrêter de trop manger et vaincre les crises de boulimie !

1. Comment arrêter de trop manger ? Manger lentement

La première stratégie très importante pour éviter de trop manger et se livrer à des crises de boulimie entre les repas est de profiter lentement des repas principaux. Notre tendance à table, surtout si nous avons faim ou si nous sommes au régime, est de bondir sur la nourriture et de la consommer rapidement. De cette façon, cependant, le cerveau n'aura pas le temps de signaler la sensation de satiété au cerveau, et nous continuerons à manger !

La durée idéale de chaque repas devrait être de 30 minutes. Si vous mangez vite, il peut sembler difficile au début de respecter cette durée, mais il peut être utile d'utiliser une minuterie pour surveiller la durée du repas.N'oubliez pas que l'estomac n'enverra pas une sensation de satiété au cerveau pendant 20 minutes... votre corps fonctionne ainsi et il faut le respecter !

Voir également

Faim nerveuse : comment gérer l'envie de manger tout le temps

Comment arrêter la faim : 8 astuces efficaces pour réduire l'appétit

Alimentation saine : 8 règles pour bien manger

2. Réduisez les portions pour ne pas trop manger

Cela peut paraître anodin, mais comment arrêter de trop manger si l'on continue à remplir au maximum ses assiettes ? Préparer de petites portions de nourriture est important pour éviter d'en faire trop. Il en est de même si vous êtes au régime et que vous voulez perdre poids : cela peut vous être utile, bien plus que de sauter un repas (ce qui n'est absolument pas recommandé par aucun diététicien !).

Une astuce très simple pour éviter de dépasser les rations est d'utiliser des assiettes plus petites : c'est une "illusion d'optique" très efficace, qui nous fera croire que nous avons mangé une belle assiette pleine de nourriture, alors qu'en réalité elle en contiendra une demi-portion. La couleur de la vaisselle peut aussi affecter votre faim nerveuse : préférez un joli bleu à un rouge vif, cela vous aidera à vous sentir rassasié et à ne pas bourrer votre corps de nourriture !

Si vous suivez un régime spécifique pour perdre du poids, pensez à toujours respecter les portions recommandées en utilisant une balance pour qu'il n'y ait jamais trop de nourriture.

3. Arrêtez de manger lorsque vous vous sentez rassasié !

Souvent l'origine d'un trouble de l'hyperphagie boulimique est la faim nerveuse : vous mangez, en somme, même si vous n'avez pas vraiment faim. Qu'il s'agisse d'anxiété ou de frénésie alimentaire, le résultat est le même : votre corps prend du poids, risquant ainsi le surpoids et l'obésité. Essayez donc d'apprendre à écouter votre corps, ce qu'il vous dit, quels sont ses vrais besoins !

Si vous consommez de la nourriture et que vous vous sentez rassasié à un moment donné, ne continuez pas à manger simplement par ennui ou pour combler votre « vide » intérieur. La nourriture dans votre estomac commencera à vous faire sentir rassasié, gonflé : écoutez votre corps et ses signaux et arrêtez, ne continuez pas avec des crises de boulimie !

4. Buvez beaucoup d'eau !

Boire beaucoup d'eau est une stratégie vraiment efficace pour éviter de trop manger et de perdre du poids. En effet, l'eau, en plus d'être une alliée folle pour votre santé et votre beauté, non seulement hydrate votre corps, mais remplit également votre estomac, vous procurant une sensation de satiété qui vous aidera à arrêter de trop manger.

Deux litres d'eau par jour sont la portion recommandée pour une alimentation saine : emportez toujours une bouteille avec vous à siroter pendant la journée, ou essayez peut-être de l'aromatiser avec un peu de citron, de concombre, de feuilles de menthe... plus agréable et vous aurez envie de boire plus même si vous n'y êtes pas trop habitué.

5. Faites le plein de légumes, un aliment sain !

Pour une « alimentation saine, il est très important de manger beaucoup de légumes : il n'y a pas de régime au monde qui ne le prescrive ! Les légumes sont très nutritifs et fournissent peu de calories à votre corps. Si vous remplissez votre assiette à moitié de légumes sains à chaque repas, vous verrez que vous pourrez vous rassasier sans prendre de poids !

Les légumes sont également très adaptés pour les collations entre les repas : si vous avez une faim nerveuse, ne vous jetez pas dans la malbouffe, mais grignotez quelques carottes, cela ne peut que faire du bien à vous et à votre alimentation !

6. Apprenez à gérer la faim nerveuse !

Manger trop, comme nous l'avons dit, n'est souvent pas dû à une "vraie" faim, dictée par le corps, mais "psychologique", une faim nerveuse qui découle d'un problème dans notre psyché dont il serait bon d'en parler à un psychologue . Contacter un thérapeute, en cas de troubles alimentaires, est le seul moyen de s'en sortir vraiment : ce n'est qu'en recherchant les raisons psychologiques qui nous poussent à manger continuellement que nous pourrons enfin arrêter.

Jusqu'à ce que vous commenciez votre thérapie, vous pouvez commencer à tenir un journal alimentaire : noter ce que vous mangez quotidiennement peut vous aider à contrôler la faim nerveuse. Notez également toujours les sensations qui accompagnent vos fringales, si vous vous sentez nerveux, si vous mangez par ennui ou pour vous récompenser de quelque chose... cela peut vous aider à prendre conscience de votre problème alimentaire et de son origine psychologique.

Enfin, lorsque vous sentez venir la crise de faim, essayez de vous distraire : sortez vous promener, appelez un ami... bougez ! Vous pouvez réaliser comme par magie que la faim a disparu sans même toucher à la nourriture !

7. Ne soyez pas trop dur avec vous-même !

Aussi simples que puissent paraître nos conseils pour arrêter de trop manger, ils ne sont en aucun cas pratiques ! Il sera inévitable, si vous choisissez de les suivre, d'avoir des rechutes ou de céder aux tentations.Dans ces cas, il ne faut absolument pas s'en vouloir !

Ne soyez pas trop dur avec vous-même : l'important est de faire l'effort et d'être prêt à tout faux pas (et inévitable). savoir résister, comment vous êtes-vous senti à ce moment-là, si quelque chose de particulier venait de se passer, etc... et parlez-en à votre psychologue !

8. Utilisez quelques petites astuces pour arrêter de manger !

Enfin, voici quelques petites astuces pour arrêter de trop manger, prendre soin de son alimentation et préserver son alimentation :

  • Evitez de faire vos courses l'estomac vide : cela vous amènera à acheter des aliments malsains dont vous n'avez pas besoin...
  • Faire de l'exercice : en plus de vous aider à perdre du poids, le sport vous amènera à produire plus d'endorphines, qui stimulent la sensation de satiété !
  • Brossez-vous les dents immédiatement après les repas : avec le goût du dentifrice dans la bouche, il vous sera plus difficile de vouloir vous jeter sur du chocolat...
  • Éviter de manger devant la télé ou une série sur Netflix : manger distrait conduit à consommer plus de nourriture, ce qui nous rend moins conscient du sentiment de satiété atteint.

Mots Clés:  Vieux Luxe Nouvelles - Cosips Star